27 novembre 2006

Hello à tous et toutes !

Le 27 novembre 2006


Bon et bien je vais désormais essayer de me faire à l’écrit régulier sur ce site qui est aussi et surtout mon blog. Un moyen pas mauvais du tout de me rapprocher des gens qui vont voir Imagine-toi. C’est un ami dénommé Alexandre Pavlata qui m’a incité, quasi exhorté, à le faire en me prenant par les sentiments puisque, m’a t’il dit, je cite : « hey Julo je vais régulièrement sur ton site et qu’est ce que je vois, et bien toujours la même date au-dessus du même petit commentaire sur ta vie de petit citoyen clown et bien faut se bouger un peu non, c’est dommage ! ». Je lui ai dit : « Bon t’as raison et tu nous as fait mourir de rire dans ton show tout à l’heure, donc pour toi et pour tous ceux que cela pourrait intéresser, je vais gloser un peu dessus, un de ces kats ». Petite parenthèse, mon ami Alex Pavlata est aussi Francky O’right quand il est sur la scène de l’Européen, et il dépote sa mère en string, en d’autres termes il casse la baraque et jouera pour votre plaisir si vous décidez de courir le voir dans cette même salle tous le mois de décembre. J’y étais donc jeudi dernier et comme je parle anglais et que mes amis de Portland qui venaient visiter PARIS aussi, c’est plutôt normal en ce qui les concerne, on s’est bien marrer. C’est bon de rire. Son site qui dépote autant que lui, c’est www.franckyoright.com.

Encore une occasion de parler des amis. En l’occurrence amies pour le coup. J’aimerai vous dire deux mots d’un spectacle de danse, de Flamenco, conçu par 4 formidables performeuses, je ne risque rien à dire que vous pouvez y aller les yeux fermés et les rouvrir une fois dans le théâtre. C’est superbe, fort et on en ressort comme sur un tapis volant en route vers un soi-même enchanté. Elles étaient après moi à La Luna à Avignon et toutes les fins de mon show passaient par leurs sourires de fées sages et enflammées, flamenco quoi ! Et ça m’empêchait d’être triste que ça soit finit croyez-moi, elles sont tellement dans la vie. Leur Site encore : www.sentires.com.

Sinon moi et bien ça boum : j’ai la crève ! Je tousse comme une vieille 4 L. Je prie que ça ne se retrouve pas dans les enceintes lundi prochain, ça ferait tâche. A part cela, je vole littéralement de bonheur. Cui-Cui ! Et je bois des grogs.

J’ai vu Monsieur Verdoux de Charlie Chaplin ce soir en dvd chez moi. Quel beau film. Cet homme pensait à une chose : faire du bien à son public. La philosophie et l’humanité derrière chaque phrase sont révélées par une histoire et une mise en scène sobre et percutante ; sombre sous différents angles, mais basées sur une observation qui semble sans failles des folies et désirs des instinctifs à gros cerveaux que nous sommes. Les grands artistes savent prendre le poûl du monde. Et ils ne le font pas gratuitement. Merci Mr Chaplin pour cette belle leçon de bonté. That’s all folks ! A tout allure !

Posté par juliencottereau à 10:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]